Grotesque au poète - Photo Presse
Quefaire.be, mai 2011
http://www.quefaire.be/palestine-palestiniens-la-255573.shtml

Ses tableaux aux tonalités chaleureuses représentent la vie et les gens avec qui elle a partagé son quotidien. Des hommes, des femmes, des enfants ; derrière la simplicité d'une silhouette transparaît la force d'une vie.
On observe également dans ses peintures la confrontation entre la volonté des Palestiniens de vivre simplement et la violente complexité du conflit. L'aspect tranquille des tableaux est interrompu par des coupures de presse de journaux palestiniens qui résonnent comme un rappel tangible de la réalité. Les coupures de presse sont utilisées pour le côté esthétique de la langue arabe, mais aussi et surtout pour inscrire la toile dans son contexte.

La motivation qui sous-tend le travail de Véronique van Eetvelde est de montrer à l'Occident la réalité quotidienne des Palestiniens, qui est bien loin des images relayées par les médias européens. Sa volonté est également celle de faire partager le patrimoine palestinien et de le préserver de la destruction.
A travers les teintes safran et ocre de ses peintures délicates, Véronique van Eetvelde nous livre un puissant témoignage d'une réalité souvent occultée. Un témoignage qui se décline en engagements